Inventaires des Oiseaux de Lozère

 Deux inventaires sont en cours en Lozère en lien avec les atlas nationaux en préparation sous la coordination de la LPO et du MNHN (Muséum national):

- l'IONL pour les oiseaux nicheurs entre 2009 et 2011.

- l'IOH pour les oiseaux hivernants pour les hivers 2009/2010, 2010/2011, 2011/2012 et 2012/2013.

 

Des liens utiles (indispensables):

 

- site de l'atlas national: cartes, protocoles, suivi des mailles, informations: www.atlas-ornitho.fr

- site de la LPO Anjou: lien pour visualiser les mailles sur google earth et autres docs: http://www.lpo-anjou.org/atlas_nicheurs_2009-2012/AtlasOisNicheurs.htm

 

Ci-dessous la liste officielle des mailles de Lozère:

 

 

Nom de la maille ALEPE Nom de la maille en Lambert 93
A2 (Fournels) E070N641
A3 (Brion) E070N640
A4 (Nasbinals) E070N639
A5 (Signal de Mailhebiau) E070N638
A6 (Trélans) E070N637
B2 (Termes) E071N641
B3 (La Fage Montivernoux) E071N640
B4 (Usanges) E071N639
B5 (Les Salces) E071N638
B6 (St Germain du Teil) E071N637
B7 (La Tieule) E071N636
B8 (Le Massegros) E071N635
B9 (Le Rozier) E071N634
C1 (Saint Léger du Malzieu) E072N642
C2 (Le Malzieu) E072N641
C3 (Aumont-Aubrac) E072N640
C4 (Saint Sauveur de Peyre) E072N639
C5 (Marvejols) E072N638
C6 (Chanac) E072N637
C7 (La Capelle) E072N636
C8 (La Malène) E072N635
C9 (St Pierre des Tripiers) E072N634
D1 (Paulhac en Margeride) E073N642
D2 (Sainte Eulalie) E073N641
D3 (St Denis en Margeride) E073N640
D4 (Ganivet) E073N639
D5 (Chauvets) E073N638
D6 (Le Choizal) E073N637
D7 (Sainte Enimie) E073N636
D8 (Drigas) E073N635
D9 (Meyrueis) E073N634
D10 (Lanuéjols/30) E073N633
E2 (St Paul le Froid) E074N641
E3 (La Panouse) E074N640
E4 (Charpal) E074N639
E5 (Badaroux) E074N638
E6 (Le Valdonnez) E074N637
E7 (Quézac) E074N636
E8 (Florac) E074N635
E9 (Vébron) E074N634
E10 (Aigoual) E074N633
F2 (Chambon le Château) E075N641
F3 (St Jean la Fouillouse/Grandrieu) E075N640
F4 (Châteauneuf de R) E075N639
F5 (Montbel) E075N638
F6 (Le Bleymard) E075N637
F7 (Le Pont de Montvert) E075N636
F8 (St Julien d'Arpaon) E075N635
F9 (Le Pompidou) E075N634
F10 (Saumane) E075N633
G3 (Naussac) E076N640
G4 (Le Cheylard l'Evêque) E076N639
G5 (Chasseradès) E076N638
G6 (Altier) E076N637
G7 (Croix de Berthel) E076N636
G8 (Jalcreste) E076N635
G9 (St Germain de Calberte) E076N634
H5 (Prévenchères) E077N638
H6 (Villefort) E077N637
H7 (Génolhac) E077N636
H8 (St Andéol de Clerguemort) E077N635
H9 (St Martin de Boubaux) E077N634

 

L’IONL, qu’est-ce que c’est ?

 

Une petite équipe d’ornithologues lozériens s’est réunie en 2008 pour établir le protocole de cet IONL, entendez par là l’Inventaire des Oiseaux Nicheurs de Lozère.

Cet IONL est ouvert à tous ceux qui observent les oiseaux et qui veulent participer à cette belle aventure associative.

Vous pouvez vous faire connaître auprès de François Legendre fl1973@yahoo.fr. Si vous habitez sur la Lozère ou y possédez une résidence, vous êtes forcément sur une maille, c’est-à-dire une surface qui devra être prospectée !! L’engagement minimum requis est une année de mars à juillet inclus. Notez qu’une présence permanente sur la maille n’est pas nécessaire, le principal est d’y être de temps en temps avec attention.

 

 

Sont retenus plusieurs principes :

 

  1. une période de prospection de 3 ans 2009-2011 voire 2012 pour boucler si nécessaire. Cependant, il faudrait que le projet ait abouti en 2011, une période de 3 ans semblant maximale pour garantir une motivation optimale.

  2. Un maillage UTM 10 x 10 km Lambert 93. Cela fait environ 54 carrés à répartir entre tous les observateurs sur trois ans. Seuls les carrés les plus importants sont retenus, ceux ayant une faible frange lozérienne sont laissés de côté pour le moment.

  3. Un produit fini publiable uniquement sur les oiseaux, comme phase intermédiaire avant la réédition des vertébrés dans 10-15 ans. Il reste à constituer si possible une équipe chargée uniquement de la partie financement et développement pour éviter les surcharges de travail à tous et optimiser le travail dans chaque branche. Volontaires bienvenus car indispensables !

  4. L’utilisation des données obtenues dans la base de l’ALEPE en remontant jusqu’à 2006 inclus pour compléter les mailles si nécessaire.

 

 

 

 

Le Protocole de l’Atlas qualitatif :

méthodologie pour les 54 mailles.

 

Un atlas qualitatif : le but est de noter un maximum d’espèces nicheuses sur chaque carré UTM avec un protocole simple (absence/présence et indices maximaux de reproduction obtenus par espèce) en permettant à tout naturaliste d’y participer. L’obtention d’une couverture exhaustive de la Lozère et un maximum de précisions dans les résultats sont nécessaires. La période d’étude irait de mars à juillet (voire février-août selon les espèces).

 

Cartographie

L'enquête se réalisera sur un découpage des départements par maille de 10 km sur 10 km, découpage universel UTM,

 

Principe de base

Cette enquête "Inventaire des Oiseaux Nicheurs de Lozère" consiste à rechercher la présence des espèces nicheuses par maille UTM (10 km sur 10 km), à l'occasion de prospections ou d'observations ponctuelles. En fonction des observations et des comportements relevés sur le terrain, chaque espèce se verra attribuer un critère de reproduction selon trois niveaux progressifs : nidification possible, probable ou certaine.

 

Première année (2009)

L'objectif d'une enquête "Atlas des oiseaux nicheurs" est d'obtenir, pour chaque espèce et sur chaque maille ou sur l’intégralité de la zone d’étude, le critère de reproduction le plus élevé possible (indice de reproduction certaine).

 

Recommandations

Pour être le plus complet et le plus exhaustif possible, les visites ou relevés sur les mailles atlas se doivent de suivre certaines règles :

 

- visites réparties tout au long de la saison de reproduction. Pour les espèces sédentaires les plus précoces, les observations pourront débuter dés le début du mois de mars (février serait même mieux pour quelques espèces ...). Pour les espèces migratrices nicheuses en Lozère, certaines sont déjà cantonnées courant mars – début avril, alors que d'autres, plus tardives, n'apparaissent que dans la seconde quinzaine du mois de mai. Les observations devraient donc couvrir la période allant de mars à juin (pour espérer contacter toutes les espèces présentes), des visites en juin et juillet (août) devraient permettrent d'obtenir des indices de reproduction certaines pour les espèces à faible dispersion post-juvénile.

 

- visites réparties dans les principaux habitats présents sur la maille.

Si certaines espèces sont relativement communes et relativement peu exigeantes dans le choix des milieux fréquentés, d'autres sont strictement inféodées à un type de milieu particulier. Il est donc important de prospecter les différents grands milieux présents sur chaque maille (cultures, milieux forestiers, milieux ouverts pâturages, friches… Milieu rupestre, zones humides, milieu urbain et péri-urbain, en fonction des mailles) pour espérer être suffisamment exhaustif.

 

- les premières heures du jour sont les plus favorables pour contacter les espèces nicheuses potentielles, c'est la période de pleine activité des oiseaux chanteurs et nombreux autres comportements révélant une probabilité de reproduction (parades nuptiales, défense de territoire, construction de nid...). Le reste de la journée peut toujours être consacré à la recherche de nouvelles espèces ou l'obtention de critères de reproduction plus précis.

 

- en altitude (au-dessus de 1000 m), il faut prendre en compte le fait que certaines espèces nicheuses "sédentaires" ne commencent à se manifester que tardivement... (visites d'avril à juillet).

 

- les sorties nocturnes ne doivent pas être négligées, elles permettent de contacter certaines espèces passant inaperçues dans la journée (rapaces nocturnes, oedicnème, engoulevent ...). Un indice 1 a été rajouté dans les critères de nidification possible qui permettra de recenser les oiseaux trouvés morts notamment les nocturnes.

 

- Autres données facultatives : le travail qualitatif de l'atlas (suspecter la présence/absence des espèces par maille) ne doit pas nous faire oublier que pour certaines espèces, il est toujours intéressant d'avoir des effectifs nicheurs (ou couple/individus présents) : oiseaux d'eau (au sens large : grèbes, ardéidés, anatidés, rallidés, limicoles, laridés), rapaces et toutes autres espèces rares et "peu communes".

 

Saisie des observations

1) Qu'il s'agisse de prospections systématiques ou d'observations ponctuelles, au minimum une fiche atlas doit être utilisée par observateur et par maille.

 

2) La saisie pourra se faire sur une fiche papier prévue à cet effet ou sur une fiche atlas informatique ou sur le nouveau masque de saisie Excel * qui seront fournis.

 

3) Pour chaque maille les fiches atlas devront être utilisées à chaque sortie. De façon à noter à chaque fois qu’une prospection est faite toutes les espèces contactées, au risque d’en oublier et de perdre ainsi une précieuse information.

 

Pour remplir la fiche atlas

Il suffit de se reporter à la grille des critères et de reporter le numéro du critère dans la colonne adéquate de la fiche atlas.

Pour un oiseau chanteur (en période de reproduction et dans un milieu favorable), mettre 3 dans la colonne possible, pour des parades nuptiales ou un accouplement, mettre 6 dans la colonne probable, pour l'observation de poussins ou jeunes non volants, mettre 11 dans la colonne certain, etc. ...

 

 

Transmission des observations

 

Un observateur sera coordinateur d’une ou plusieurs maille pour les sorties spécifiques. Cela n’implique pas qu’il soit le seul à y observer. Les observations parvenues parallèlement à la coordination départementale seront intégrées bien évidemment. Cependant, cette personne sera responsable de sa maille de façon à être sûr que chaque maile sera bien faîte.

 

 

- Vous êtes le coordinateur d'une maille :

Transmettez vos fiches avant le 30 septembre, par Email (recommandé) ou par courrier (voir contacts) au coordinateur départemental : François Legendre à fl1973@yahoo.fr ou rue des Boudous 48 340 Saint Germain du Teil.

 

 

 

 

Confidentialité des données :

Le code de déontologie, largement inspiré de celui de la LPO avec toutefois quelques rajouts, est joint à cette méthodologie.

Toute participation à l’atlas des oiseaux nicheurs de Lozère devra se faire dans le cadre de ce code de déontologie qui sera fourni avec les cartes et autres fiches à chaque coordinateur de maille.

 

L'IOH qu'est-ce donc aussi ?

 

 

Afin de profiter de la dynamique obtenue sur les oiseaux nicheurs l'Inventaire des Oiseaux Hivernants est en cours. La démarche est la même mais la réalisation est encore plus simple:

 

 

- même carroyage que pour l'IONL: vous pouvez donc garder la même maille que pour les oiseaux nicheurs.

- dates du 1er décembre au 31 janvier chaque hiver.

- inventaire de toute espèce vue dans ce laps de temps: pas d'indice de reproduction à obtenir c'est donc plus simple: on voit une espèce même une seule fois: on la rajoute à l'inventaire.

 

Pour ceux qui voudraient aller plus loin:

- évaluation quantitative en sus par méthode simple de transect (2 km environ) sur un carré central (si possible) de 2 x 2 km au coeur de votre maille: 2 passages à y faire, 1 en décembre, 1 en janvier: noter toutes les espèces et leurs effectifs lors de ces passages ce qui en Lozère ne va jamais chercher très loin. L'occasion de faire 2 petites marches près de chez vous en hiver (je l'ai fait en 2009/2010 aux Salces, c'est sympa et pas chronophage).

- dès 2011 vous pourrez saisir les résultats en ligne sur le site en voie de finalisation du Meridionalis grâce à la base de données en ligne Faune-LR (Languedoc Roussillon). Ceux-ci seront cartographiés directement ou presque et vous pourrez donc voir les résultats de vos mailles. Il en est de même pour les oiseaux nicheurs pour lesquels un code atlas vous sera proposé.

 

Pour toute personne intéressée, merci de me demander les documents afférents (plusieurs méga d'où non envoi direct pour les fracturés numériques) (protocole, éventuellement carto et modèle de fiche de relevés habitats pour le transect) que je me ferais un plaisir de vous envoyer: François Legendre: fl1973@yahoo.fr