Livre noir de l'environnement

Tout va bien en Lozère ?

Voici de quoi (malheureusement) démentir le discours officiel...

 

Les photos qui suivent montrent des atteintes graves à l'environnement en dépit des expériences désastreuses vécues ailleurs qui n'empêchent en rien certains de faire de même et parfois avec l'assentiment voire l'aide des pouvoirs publics ou tout du moins le laisser faire. Elles montrent également des comportements absurdes voire complètement barbares, indignes.

Pourtant, on le sait bien dorénavant: cela coûte moins cher de préserver que de restaurer ou de dépolluer.

 

Photos: collectif ALEPE

 

Les haies / les remembrements:

 

Les haies disparaissent ce n'est un secret pour personne: plus de 2 millions de kilomètres massacrés en 30 ans en France ! Et ca continue. Un exemple à Saint Germain du Teil où il ne restera bientôt plus grand chose à ce rythme là: au menu: chênes et châtaigniers centenaires...qui ne pèsent rien devant une tronçonneuse.

Tout ça pour quoi ? Pour changer un barbelé...

L'anné suivante, crématage en régle des rejets...acharnement !

 

DSCN0094

 

  DSCN0096

 

DSCN0104

 

ici il y avait une haie centenaire

 

Ici, il y avait une belle haie centenaire. Maintenant il y a un "beau" barbelé.

 

 

Et là ? des genêts, des ronces poussent...insupportable. Alors on crémâte la "vermine". Au fait, qui est-ce que cela gênait ? Les vaches ?

écobuages.SGT48.7.3.9

 

Vers le Massegros:

 

Ci-dessous, on n'a pas fini de massacrer...enfin, on a déjà coupé tous les beaux et gros arbres et on rabote le reste à 1 mètre du sol. Exit les Pie-grièches, Huppes, Torcols et tous les auxiliaires du paysan.

Et tout cela pourquoi ? On n'en sait rien et on ne comprend pas pourquoi ce temps et cette énergie passée à "faire propre".

Avant on émondait les frênes: c'était un travail qui fournissait bois et fourrages pour les brebis en été.

Maintenant, on se contente de faire tourner la tronçonneuse et l'épareuse. Ca va plus vite peut-être mais c'est tout.

DSCN0108

 

 

Quelques années plus tard: la Beauce ? Non ! Toujours Le Massegros !

Exit toute faune et flore sauvage là dedans.

 

où sont passées les haies

 

Un frêne de 121 ans...repaire de torcols...pour du bois de chauffage.

 

haie.massacre.Banassac48.28.3.9

 

Là, c'est la haie entière qui y est passée...pour rien.

 

un spectacle à ne plus voir

 

Et pourtant, comme le prouve cette image, les vaches recherchent, logiquement, l'abri du vent et de la pluie sous les haies qui existent encore: un mieux-être pour elles.

 

 vaches abri haie SGT48.2.11.9

 

Tout le monde a déjà vu ce superbe travail très esthétique de la "DDE". Pour notre sécurité parait-il...pourtant, regardez bien...la taille est de l'autre côté du barbelé et l'accotement fait presqu'un mètre. Une question encore: pourquoi tailler si bas ?

 

massacrehaie.lessalces48.25.2.7 (5)

 

Mais il y a plus rapide: hop, un bon coup de défoliant et tout crêve sur pied. c'est beau non ? Et écologique avec cela !

Quelle place pour la faune et la flore ?

Ne connait-on pas les pollutions caussées par les pesticides ?

Comment cela peut-il être permis ?

 

haie.traitée.sgt48.11.10.9

 

"Nettoyage" de bord de rivière. Méthode douce à n'en pas douter...

 

coupe brutale au bord de rivière

 

Sur Barjac, mars 2011 (comme partout d'ailleurs, nous recevons de nombreuses photos de ce massacre mais ne pouvons toutes les mettre):

barjac mars2011

 

Les drainages:

 

Cela n'existe plus parait-il...et pourtant...en 2008 sur la Margeride...

 

RD 7 Le Cellier

 

Et le 5 avril 2011 à Finialettes, sud du Mont Lozère: bien sûr ce ne sont pas des centaines d'hectares mais 1 par ci, 1 par là et petit à petit les tourbières et prairies humides disparaissent. C'est en zone périphérique du Parc National des Cévennes que cela se passe.

 

Drainage-Finialette-Mt-Lozere-5.4.11-F.Legendre.jpg

 

Le feu:

 

Ecobuage...ou agrobuage ?

 

Vu de loin...

 

RD 8 St Julien

 

Un exemple vu de près.

Dans ce cas précis, on a brûlé des genêts et surtout des fougères...pour y remettre des vaches sans doute ? Pas du tout. Aucun animal n'a pâturé l'endroit. Les fougères et les genêts ont repoussé. Normal, ce sont des plantes colonisatrices qui repousseront éternellement tant que la pratique perdurera de la sorte.

C'est brûlé tous les ans ici. Cela ne devrait pas l'être plus que tous les 3-5 ans.

Qui autorise cette pratique ?

 

écobuage.lessalces48.13.2.8 (1)

 

Les pollutions:

 

Un exemple...sur l'Aubrac. But de l'opération: réduire l'acidité du sol et permettre une plus importante "herbaison". Seulement la flore typique des lieux disparait...orchidées, trolles...disparues. La faune suit...

 

phosphate.lacborn48.14.3.7

 

Du gazon anglais, c'est ce que nous aurons. L'Aubrac perd sa richesse floristique. C'est idem sur le Mont Lozère, la Margeride...

 

RD 1

 

Provocation ? Législation inadaptée ?

 

Servies48.9.5.9--4-.jpg

 

Le "beau" causse...toujours en zone périphérique du Parc National des Cévennes. Le printemps arrive alors on se protège de la "vermine" en passant tout ce qu'on peut. Vous avez dit biodiversité.

 

epandage-Sauveterre-5.4.11.jpg

 

Pour mieux épandre sans être gêné, on déroche. Et voilà une prairie naturelle en moins...dérochement + épandage = plus d'herbe, plus d'intrants dans l'eau et moins de fleurs sauvages...aah le bon fromage et la bonne viande de l'Aubrac !

Finalement quelle différence entre les prairies de ray-grass de la Hollande et ces prairies artificielles de l'Aubrac ? C'est cela un terroir ?

dépierrage.Bonnecombe48.25.11.9

 

Les décharges sauvages:

 

Eh oui, cela existe encore. On laisse perdurer...

 

Entrée de Saint Léger de Peyre:

 

arrivée St Léger de Peyre JP. Fournier

 

Bord de route à Banassac...incivisme quand tu nous tiens.

 

.bord de route Banassac JP FOurnier

 

Dans les Cévennes...comment peut-on encore agir ainsi ?

 

Batteries abandonnées E.Sulmont

 

Sur le Méjean: des dizaines de milliers de touristes passent devant. Inratable...aaah la belle Lozère sauvage !

Quelle honte !

Là nichait un couple de Chevêches...

 

DSCN0001

 

Sur le Mont Lozère, en montant à la station de ski depuis le Bleymard. Et en-dessous coule une rivière.

 

déchareMtLozère.stationFiniels1.4.8

 

Les effets de la prime à la casse...

 

RD 2

 

Idem...

 

RD 3

 

Euh...où va l'huile de vidange là ?

 

RD 4

 

Ci-dessous: à Barjac en mars 2011: superbe n'est-ce pas ?

au-dessus-du-village-de-Barjac.jpg

 

barjac-mars-2011.jpg

 

La Faune:

 

Pratiques d'un autre âge... 

 

C'était un renard...

 

RD 5

 

Ca, c'est une Corneille...

 

RD 6

 

Légal ? Quand bien même ce le serait pourquoi ne pas vivre AVEC la nature plutôt que CONTRE ?

Plus de 1000 pies sont ainsi tuées tous les ans par pur atavisme.

 

Piège 1

 

Radio d'une Buse variable plombée en octobre 2010...espèce pourtant protégée depuis 1976 et que tout le monde connait et reconnait.

 

  Buse du 12 oct-GCh

 

Un poteau télécom, véritable piège pour les oiseaux cavernicoles et les écureuils: une fois tombés au fond, ils ne peuvent remonter et meurent. Certains poteaux contiennent des dizaines de crânes.

Il sont censés être obturés, ce qui n'est pas toujours le cas malheureusement comme ici.

De surcroit, celui-ci est au milieu d'un arbre: il fait donc partie des plus meurtriers.

 

20.5.8 003

 

Ils ne sont pas censés être débités non plus pour les clôtures ce qui ne fait que multiplier le problème.

Ils doivent être détruits après avoir été enlevés.

 

  20.5.8 002

 

Une lavogne...véritable richesse pour toute une petite faune aquatique...si on ne la détruit pas par des "nettoyages" plus qu'agressifs...il existe des méthodes douces d'entretien pourtant.

 

lavognepiguière48.17.2.7

 

 

Dans le même registre, le 5 avril 2011 sur le causse de Sauveterre: "restauration" d'une lavogne à visée agricole = gros bulldozer qui détruit tout, trou dans le sol...viendront bâchage et grillage. Du pur esthétisme sans doute !

 

Lavogne-Les-Cheyrouses-Sauveterre-5.4.11.jpg

 

Pullulation de rongeurs (Campagnol des champs surtout) en 2007/2008 au Massegros: les tuyaux jaunes contiennent des grains empoisonnés...c'est non sélectif donc interdit...et pourtant.

Les prédateurs qui consomment les rongeurs empoisonnés meurent aussi.

Planter de vulgaires bâtons permettant aux buses, hiboux et autres faucons de se poser et de faire leur travail de prédateur eut été plus respectueux. De plus cette pullulation, naturelle, eut lieu en hiver donc sans conséquence sur les cultures...une telle pullulation dure 3-5 mois et aurait donc disparu au printemps.

 

raticide.Le Massegros48.5.1.8

 

raticide.Le Massegros48.5.1.8 (1)