Quelles expertises ?

 

 

 

Menu

Sous menu

Contenu de la page (avec titres, description, réf du rapport ALEPE et éventuellement lien de téléchargement du pdf)

PÔLE EXPERTISES

Compétences naturalistes

 

Expertises naturalistes pour des projets d’aménagement

  • Diagnostics environnementaux pour des projets d’aménagement

  • Suivi environnemental des chantiers de construction

  • Etude de contrôle d’impact après construction (Etudes BACI)

Contribution à la mise en place du réseau Natura 2000 en Lozère

  • Elaboration de DOCOB

  • Contribution aux inventaires faunistiques

  • Diagnostics avant contractualisation Natura 2000

Elaboration de documents stratégiques régionaux

  • Etude de faisabilité pour la mise en place d’un observatoire de la biodiversité en Languedoc-Roussillon

  • Référentiel régional concernant les espèces d’oiseaux inscrites à l’annexe I de la Directive « Oiseaux » - catalogue des mesures de gestion des espèces et des habitats d’espèces

  • Référentiel régional concernant les chiroptères inscrits à l’annexe II de la Directive « Habitats » - catalogue des mesures de gestion des espèces et des habitats d’espèces

  • Contribution à la définition des ZNIEFF de deuxième génération

Plans de restauration d’espèces menacées

  • Contribution au PNR Outarde

  • Contribution au PNR Faucon crécerellette

  • Contribution au programme d’étude sur le Milan royal dans le Massif Central (programme FEDER)

  • Contribution à la déclinaison régionale du Plan national de Restauration des chiroptères

Actions en faveur de milieux naturels

  • Contribution à l’inventaire des mares en Lozère

  • Projet Agri-21

  • Projet de protection de mines orphelines fréquentées par des chiroptères en hibernation

Expertises chiroptérologiques hors sites Natura 2000

  • Inventaire chiroptérologique dans les Réserves Biologiques Intégrales de l’ONF

  • Expertise chiroptérologique du bâti ONF en Lozère et dans le Parc national des Cévennes

  • Hiérarchisation de l’intérêt chiroptérologique du patrimoine minier en Lozère

Etudes visant à améliorer les connaissances sur l’écologie d’une espèce

  • La Loutre dans le site Natura 2000 « Montagne de la Margeridre » : régime alimentaire et influence des habitats riverains sur la distribution de l’espèce

  • Résultats d’une semaine de radiopistage de la Grande Noctule en Lozère

  • Projet d’étude sur la Barbastelle dans la Forêt Domaniale de l’Aigoual

 

 

 

 

COMPETENCES NATURALISTES

 

L’ALEPE est compétente pour la réalisation d’expertises naturalistes concernant les groupes suivants :

 

Amphibiens :

  • Inventaire et suivi des populations par écoute des chants, comptage direct ou « capture –relâcher » des individus, comptage des pontes, comptage des larves et têtards…

  • Etudes écologiques : caractérisation des habitats aquatiques de reproduction, étude des effets de facteurs abiotiques ou anthropiques sur la dynamique des populations…

 

 

 

Reptiles :

Inventaire et dénombrement par exploration de caches ou places d’ensoleillement, suivi des populations par comptages directs dans des placettes ou le long d’itinéraires échantillons, suivis de gîtes disposés intentionnellement à l’intention des espèces (plaques de tôles)…

 

 

 

 

Oiseaux :

  • Inventaire : par la mise en œuvre de méthodes de recensement absolues (comptages directs, plans quadrillés…) ou relatives (IPA, EPS, IKA…)

  • Suivi de population (par comptages directs exhaustifs ou par échantillonnage : oiseaux nicheurs, oiseaux d’eau hivernants, migrateurs…)

  • Suivi de couples nicheurs (évaluation de succès de la reproduction, de la productivité des couples…)

  • Etudes sur l’écologie des espèces (répartition, caractérisation des habitats, étude du régime alimentaire, évaluation de l’importance de facteurs environnementaux sur le succès de la reproduction...)

 

 

 

Chauves-souris :

  • Inventaire par captures au filet japonais, écoutes au détecteur d’ultrasons (Pettersson D240X et D980), enregistrement de séquences acoustiques pour analyse sur logiciel Batsound 3.1, prospection du bâti ou de gîtes arboricoles,…

  • Suivi de populations : par comptages directs ou photographiques des colonies de reproduction, visite des gîtes d’hibernation…

  • Etudes fondamentales et pratiques: sur l’utilisation des gîtes par les chiroptères, évaluation de la fréquentation de l’espace naturel et du rythme d’activité par le radiopistage d’animaux équipés de micro-émetteurs…

 

Autres mammifères :

  • Inventaire ou suivi de populations par observation directe ou recherche d’indices de présence (crottes, sécrétions, coulées, restes de repas, empreintes, terriers…), pose et suivi de pièges-cages, pièges-tunnels ou pièges à traces (micromammifères), etc.

  • Etudes écologiques (caractérisation des habitats, étude du régime alimentaire, études sur l’utilisation de l’espace, influence de facteurs environnementaux biotiques ou abiotiques sur la dynamique des populations…)

Odonates

Inventaire et suivi des populations par observation directe, capture-relâcher d’imagos au filet à papillon, capture au troubleau et identification des larves, recherche des exuvies et autres indices de présence

Autres invertébrés

- Inventaire et suivi des populations d’Ecrevisses à pattes blanches

- Inventaires spécifiques ou de peuplements de papillons diurnes

- Inventaire spécifiques de coléoptères (Rosalie des Alpes, Lucane cerf-volant, de Pique-prune…) par recherche visuelle d’imagos, de larves ou d’indices de présence, captures au filet à papillon, pose et suivi de pièges à impact, pots pièges, etc.

 

Habitats et Flore

  • Inventaire cartographique des habitats et désignation selon le référentiel européen Corine Biotopes

  • Réalisation de relevés phytosociologiques (hydromorphie, acidité et richesse en matière organique du sol, pression de pâturage, dynamique évolutive du couvert végétal…)

  • Recherche de flore patrimoniale

 

DIAGNOSTICS ENVIRONNEMENTAUX POUR DES PROJETS D’AMENAGEMENT

 

Forte de ses compétences naturalistes pluri-disciplinaires, l’ALEPE réalise des expertises naturalistes s’inscrivant dans le cadre du volet environnemental des études d’impact ou pour l’évaluation des incidences d’un projet d’aménagement sur les habitats et les espèces ayant justifié la désignation d’un site Natura 2000. Ces pré-diagnostics ou diagnostics concernent tous types de projets susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement  :

 

  • Projet de création de parcs éoliens

  • Projets de création de centrales photovoltaïques au sol

  • Projets d’aménagement routiers

  • Projets d’extension de carrières

  • etc.

 

Les prédiagnostics ont pour objectif d’évaluer, sur la base des données existantes, de l’analyse cartographique de la zone d’étude et éventuellement après une courte visite sur le terrain, les enjeux écologiques potentiels dans le secteur pressenti pour l’accueil du projet. Ils permettent ainsi d’éclairer le promoteur, le plus en amont possible dans sa démarche et à moindre coût, sur la nature et l’importance des contraintes écologiques que son projet va, de façon certaine ou possible, rencontrer.

 

Si le prédiagnostic n’émet pas un avis défavorable quant à la poursuite du projet, il peut se poursuivre par un diagnostic environnemental nécessitant des investigations de terrain plus approfondies et menées à des périodes adaptées aux cycles biologiques des espèces concernées. Il est réalisé conformément à la réglementation en vigueur et aux diverses recommandations existantes (Guides pratiques du Ministère de l’Environnement, recommandations des DIREN ou des associations nationales concernées : SFEPM, LPO, …)

Nos diagnostics comportent habituellement les éléments suivants :

  • Cadrage de l’étude

Localisation du projet, descriptif technique sommaire, cadre physique et naturel, contexte socio-économique…

  • Définition de l’état initial

Inventaire et cartographie des habitats, localisation des stations de relevés phytosociologiques, recherche d’espèces de flore protégées, recensement de l’avifaune nicheuse à grand et petit territoire, évaluation qualitative et quantitative des flux migratoires, inventaires des chauves-souris par captures au filet et recherche de gîtes, évaluation du niveau de fréquentation de la zone d’étude par les chauves-souris aux moyen d’écoutes au détecteur d’ultrasons… Description des méthodes d’inventaires utilisées, avantages et inconvénients inhérents à chaque méthode, résultats, cartographies.

  • Analyse de l’existant

Bioévaluation de la valeur patrimoniale des espèces/habitats d’après leurs statuts respectifs, réglementaire et de conservation

  • Evaluation des enjeux environnementaux (habitats – faune – flore)

Hiérarchisation des enjeux, cartographie des zones de sensibilité

  • Evaluation des effets positifs et négatifs du projet sur les habitats et les espèces

  • Proposition de mesures visant à améliorer le projet 

Proposition de mesures préventives, réductrices ou compensatrices d’impact, de mesures d’accompagnement

 

 

SUIVI ENVIRONNEMENTAL DES CHANTIERS DE CONSTRUCTION

 

L’ALEPE peut être sollicitée pour le suivi des chantiers de construction lorsque le promoteur manifeste un souci d’irréprochabilité environnementale. Au cours de la phase de construction, lors de visites et des réunions de chantiers, les experts en environnement contrôlent et veillent au respect des recommandations environnementales qui portent par exemple sur :

  • la conservation et le respect des zones sensibles ayant éventuellement fait l’objet d’un balisage

  • la propreté du chantier

  • le respect des préconisations ou réglementations en vigueur concernant par exemple :

- la mise en décharge des déchets

- la récupération et le stockage des produits polluants

- la localisation des aires de lavage

- les schémas d’évacuation des eaux de ruissellement ou de drainage périphérique des fondations

etc.

 

Ces visites permettent également de concevoir de nouvelles recommandations ou procédures, d’adapter les préconisations initiales aux réalités du chantier, de former et sensibiliser les ouvriers et techniciens au respect de bonnes pratiques en matière environnementale.

 

ETUDES DE CONTROLE D’IMPACT APRES CONSTRUCTION (Etudes BACI = Before/After Controle Impact)

 

Ces études ont pour but d’évaluer l’impact réel de l’aménagement sur l’environnement, et de vérifier les hypothèses et prévisions faites dans l’étude d’impact, donc avant construction, concernant les effets du projet sur l’écosystème ou certaines de ses composantes (habitats naturels, flore, animaux…). Elles se basent sur une comparaison de l’aménagement avec des sites témoins et/ou avec l’état initial tel que défini dans l’étude d’impact. Le ou les thèmes du suivi sont fonction des sensibilités révélées lors de l’expertise naturaliste réalisée pour l’étude d’impact. On peut ainsi suivre :

  • le comportement des oiseaux migrateurs, hivernants et/ou des chauves-souris (observation des hauteurs et trajectoires de vol à l’approche de l’aménagement, localisation des nouveaux flux migratoires, etc.)

  • évaluer la perte d’habitat pour les oiseaux nicheurs et hivernants

  • mesurer la mortalité (des oiseaux et des chauves-souris dans le cas de projets éoliens)

  • relever les variations en terme de biodiversité (espèces et abondance)

  • observer les réactions d’une espèce patrimoniale à la présence de l’aménagement (distribution des couples nicheurs, localisation des aires d’alimentation, évolution de la productivité des couples…)

  • évaluer l’impact du projet sur le fonctionnement hydraulique d’une zone humide

  • évaluer la pertinence des mesures compensatoires.

Etc.

 

Des protocoles standardisés sont mis en œuvre lors des investigations menées pour l’étude d’impact afin de garantir la pertinence des résultats avec ceux obtenus lors de l’étude BACI. L’état initial doit être cependant définit de façon assez précise et l’étude BACI doit être menée sur une période suffisamment longue (3 à 5 ans) pour permettre d’obtenir des résultats significatifs. Ce suivi constitue une mesure d’accompagnement financée principalement par le développeur

L’ensemble des données relatives à ces suivis est inventorié et synthétisé